Disparition de l’étalon Goliath des Londes, figure du Bessin

Programme du Salon des étalons de sport 2022
13 février 2022
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ONP 2022
11 mars 2022

L’étalon PFS Goliath des Londes s’est éteint mercredi 2 mars 2022 à l’âge de 28 ans. ©Aline Le Court

Mercredi 2 mars 2022, Laurent Le Tourneur annonçait la disparition de Goliath des Londes, deux ans après la mort de son père Syrius de Mai, lui, disparu à l’âge de 36 ans.

Pilier de l’élevage, Goliath voit le jour en 1994 à Tour-en-Bessin dans le Calvados et sera le premier étalon né sous l’affixe des Londes. Il est issu du croisement entre Annaïs des Londes, ponette de la famille, et Syrius de Mai, distribué par les Haras nationaux. Croisement de cœur pour l’éleveur, il refera cinq fois ce mariage .

L’étalon noir est d’abord valorisé sur le circuit SHF. Il se fait remarquer dès ces 4 ans en obtenant une mention Élite et le titre de vice-champion de France sous la selle de Marion Lestelle sur la grande piste de Fontainebleau, puis se qualifie à la finale des 5 et 6 ans. Il poursuit sa carrière sportive jusqu’en 2003 en épreuves poneys (1m10-1m20) et pro chevaux. Il obtiendra un IPO de 132 en 2000.

Agréé étalon Poney français de selle à l’âge de 4 ans, Goliath saillie beaucoup en monte naturelle entre 1999 et 2019, essentiellement des ponettes de la région. 243 produits voient le jour dont 133 produits indicés.

Goliath des Londes à l’âge de 4 ans au Haras national de Saint-Lô. ©Laurent Le Tourneur

Parmi sa production, on peut citer Miss des Londes, championne de France P Élite en 2016 (IPO 149), Simba du Bonneval (IPO 142), Pop Corn du Buhot, champion de France P Élite Excellence en 2017 (IPO 140-IPC 121), Volcan du Molay (IPO 140), Ouragan de Vitrac (IPD 136), Boston des Londes, champion de France CSO 4 ans D en 2015 (IPO 134) étalon agréé PFS, Nomad de la Mare, champion de France E élite en 2013 (IPO 133), Uyoupi Desherbages (IPO 132), Voici Seulande (IPO 131). Mais aussi Nintendo des Londes, classé en CSIP à Moorsele en 2011 et Nino du Buhot, classé en CSIP à Wilhelmborg et Londres, membre de l’équipe du Danemark et présélectionné pour les championnats d’Europe poney en Pologne en 2011.

Mais aussi une production de seconde génération qui commence à se démarquer : Ukulélé du Buhot (IPO 146) étalon agréé PFS, Django du Plain (IPO 139), Avenir du Breuil (IPO 139), Caïd des Londes (IPC 138), Babou du Breuil (IPO 134)…

Goliath profitait de sa belle retraite dans les prairies du Bessin aux côtés des poulains mâles de l’élevage. Malgré la disparition de ses deux étalons de cœur en un an, l’élevage des Londes poursuivra l’étalonnage avec Boston des Londes, dans les traces de son père et de son grand-père.

Comments are closed.