Les actions

Les actions

L'association Organisation Normandie Poney - ph. Poney As

L’association Organisation Normandie Poney – ph. Poney As

Poney As : La Normandie est une terre d’élevage où la culture du cheval est omniprésente. C’est sans doute la caractéristique de l’association ONP, l’un de ses fondements ?
ONP : Absolument. La culture du cheval, la qualité des herbages, le nombre de structures hippiques et de valorisation, le savoir-faire, la diversité génétique avec des souches maternelles de grande qualité, l’attachement au modèle, les professionnels de chevaux qui s’intéressent aux poneys : nous sommes dans une région sans doute privilégiée car toutes les conditions sont réunies pour faire naitre et valoriser de bons poneys. Cela se traduit par des résultats d’élevage et sportifs, pour toutes les races, dans toutes les disciplines et ce, jusqu’au meilleur niveau.

PA : Le bureau a été renouvelé il y a 2 ans ; qui est à la tête de l’ONP ?
ONP : A la tête de l’ONP se trouve une jeune et nouvelle équipe présidée par Valérie Mauger. Le bureau a en effet été renouvelé il y a 2 ans et a pris la suite du très bon travail réalisé par Lydie Huault, présidente de l’association pendant plusieurs années.

PA : Quelles sont les principales actions auprès de vos adhérents ?
ONP : Tous les ans, nous organisons 3 concours d’élevage sur le site du Pin et au pôle hippique de Saint Lô, 6 concours Cso SHF poneys, 1 concours de dressage et en fin d’année, une remise des prix pour les éleveurs adhérents de l’ONP afin de les récompenser de leur podium sur les concours d’élevage (du foal aux 3 ans), en CCJP (4 à 6 ans) et sur la finale des 7 ans. Au Sologn’Pony par exemple, sur les podiums des finales Pfs, plus de 50 % des poneys étaient nés en Normandie et élevés par des adhérents de l’ONP (cf. encadré). Il y a 2 types de récompenses : une très belle plaque en bois avec la photo du poney, son nom, l’épreuve, le naisseur et le propriétaire et un bon cadeau.

PA : Quels sont vos objectifs pour 2018 ?
ONP : Notre objectif principal reste naturellement la valorisation de l’élevage poney dans la région en organisant plusieurs week-ends de concours SHF ainsi que les concours locaux de modèles et allures entre Saint-Lô et le Pin. Cela passera notamment par l’amélioration de notre stratégie de communication afin de faire connaître notre association à un échelon national et de faire venir la clientèle en organisant des événements commerciaux. Mais il nous faut également être attentif à la santé financière de l’ONP…

PA : 2018 est également synonyme de partenariat avec le salon des étalons chevaux de Saint-Lô. 
ONP : L’exposition médiatique est incroyable : le retentissement est européen, il s’agit d’une autre dimension ! Les poneys ne seront pas noyés dans la masse, ils auront la même place que les chevaux durant ces deux jours, tant au niveau de la présentation (défilé et atelier individuel soit sur le plat ou à l’obstacle) que de l’animation. L’engagement est plus cher comparé à notre propre Salon des étalons poney, alors pour ne pas pénaliser les étalonniers, l’ONP prendra en charge le supplément. Nous espérons que ce Salon soit une réussite pour nos poneys !

Historique de l’association

Qui peut nous parler de la création de l’ONP, telle que nous la connaissons aujourd’hui ?
Les anciens éleveurs de poneys, ceux de l’Orne et de la Manche…
Nous avons fait quelques recherches… Mais si vous savez quelque chose de plus contactez nous.
A l’origine, il y avait la Fédération Des Poneys de Normandie (FPN) et Cavadeos possède des archives qui nous le racontent si bien
Jean Marc Lefèvre se souvient également sur le site du Syndicat qu’il a ensuite fondé:
« J’ai été membre fondateur de la Fédération des Poneys de Normandie en 1986 (Basse-Normandie avec mon père qui en fut le premier président, le Colonel de Laurens qui lui succéda et Marc Bernardin), puis rapidement vice-président et enfin président durant sept années, jusqu’en 2001, ce qui m’a permis de rassembler les deux régions en une seule, la Haute et la Basse-Normandie. Puis j’ai amené, avec Fernand Leredde et Annie Le Brun, les poneys au Normandie Horse Show à Canisy puis à Saint-Lô : en 2001, il y avait plus de 2000 poneys engagés au total à cet événement soit plus encore que de chevaux cette année-là ! 

Mon objectif permanent était de rapprocher le sport et l’élevage : la Fédération des Poneys de Normandie regroupait ainsi une écurie de cavaliers indépendants sur poneys (Écurie Normandie CETELEM) et délivrait aussi des licences de compétition tant aux cavaliers indépendants de la DNEP qu’aux cavaliers des courses de poneys de village du Sud-Manche) ; environ une bonne soixantaine de licences a ainsi été délivrée chaque année entre 1986 et 2001, ce qui me permit d’être membre élu de la DREP de Normandie (Délégation Régionale à l’Équitation sur Poney de Normandie) et faire entendre la voix des éleveurs puis de travailler en harmonie avec la Présidente Danielle Lambert, à l’écoute du monde de l’élevage. » Adresse :17 rue du Carlmel 14100 LISIEUX

FEDERATION DES PONEYS DE NORMANDIE
17 Rue Du Carmel
14100 Lisieux
Siret : 432 015 790 00012
Forme juridique: Association déclarée
Activité : 9312Z Activités de clubs de sports
Type: Groupement de droit privé
Nombre d’établissements: 1
Date de création: 01 septembre 1985

 

Puis Ouest Normandie Poneys (ONP) qui avait déjà pour mission de « promouvoir l’élevage poneys par l’organisation de manifestations sur la circonscription de Saint-Lô et à l’extérieur de la circonscription ; assurer le lien et représenter les éleveurs auprès des administrations, collectivités et associations s’intéressant aux poneys et équidés ; éditer des bulletins de vente ; organiser des réunions avec les éleveurs.  »

Journal officiel du 13/11/1999
Association : OUEST-NORMANDIE PONEYS (O.N.P.).
No de parution : 19990046
Département (Région) : Manche (Basse-Normandie)

Lieu parution : Déclaration à la préfecture de la Manche.
Type d’annonce : ASSOCIATION/CREATION
Déclaration à la préfecture de la Manche. OUEST-NORMANDIE PONEYS (O.N.P.). Objet : promouvoir l’élevage poneys par l’organisation de manifestations sur la circonscription de Saint-Lô et à l’extérieur de la circonscription ; assurer le lien et représenter les éleveurs auprès des administrations, collectivités et associations s’intéressant aux poneys et équidés ; éditer des bulletins de vente ; organiser des réunions avec les éleveurs. Siège social : 35, Le Fresnay, 50620 Amigny.
Date de la déclaration : 19 octobre 1999.

Sous des pressions politiques, ces deux associations concurrentes, après avoir dynamisé et tenté d’aider les éleveurs normands ont été contraintes de ne faire plus qu’un. Et c’est là qu’Organisation Normandie Poney (SIREN 520 981 770) est née:

Ce n’est pas sans conflit que la nouvelle ONP est parvenue à fédérer les éleveurs de poneys de Normandie. Et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la difficulté ne venait pas des deux régions normandes (la « Haute » et la « Basse ») mais bien de la rivalité des deux pôles des Haras Nationaux de Saint-Lô dans la Manche et du Pin au Haras dans l’Orne. Certains appellent cela des querelles de clochers.

A sa présidence se sont succédés Christophe MABILLE, Jean DENIS, Fanny BOUGAUT, Catherine POIRIER, Julien MURIER… Chacun à leur tour, ils ont tenté de marquer la mémoire des normands en offrant le meilleurs d’eux même…

Aujourd’hui, c’est Lydie HUAULT qui tient les rènes et nous lui souhaitons longue vie.

Organisation Normandie Poney

Organisation Normandie Poney (ONP) regroupe environ 160 adhérents éleveurs de poneys en Normandie, toutes races confondues. Quels sont les actions, objectifs et projets de cette association établie dans ce terroir de champions ?