Bilan des concours d’élevage de la saison 2018

Une nouvelle équipe aux rênes de l’ONP
16 février 2019
Salon des étalons de sport de Saint-Lô 2019
19 février 2019

Pour les personnes n’ayant pu assister à l’assemblée générale, voici un résumé de la saison de concours organisée par l’ONP.

La suppression des subventions par la région,
Une organisation et un planning perturbés par l’épisode de rhinopneumonie au printemps,
Une baisse des engagés dans les cycles classiques poneys et dans les concours locaux,
Une augmentation du prix des locations des infrastructures,
Un manque de bénévoles qui ne nous permet pas d’organiser les concours dans les meilleures conditions,
Un compte de résultats déficitaires,

2018 a été une année difficile à gérer pour l’équipe de l’ONP…

Les adhésions

39% des adhérents sont dans la Manche
18% des adhérents sont du Calvados
15% des adhérents sont de l’Orne
11% des adhérents sont de l’Eure
10% des adhérents sont hors région
6% des adhérents sont de la Seine Maritime

Le nombre d’adhésions à l’ONP est en constante augmentation. En 2018, nous comptons 172 adhérents, soit une hausse de 46 adhérents par rapport à 2016.  Nous expliquons cette augmentation par l’obligation d’adhérer à une Association régionale d’éleveurs (ARE) pour participer aux concours d’élevage.

Mais aussi par le fait qu’il est, depuis 2017, possible d’adhérer à l’ONP via le site de la SHF. Une procédure simplifiée, directe, rapide et qui permet aux éleveurs hors région Normandie d’adhérer facilement. L’association reste aussi une des ARE les moins chères.

Le Salon des étalons

Les plus beaux étalons poneys se sont donnés rendez-vous le 24 et 25 février à Saint-Lô ! Une très belle édition où l’élevage normand était très bien représenté.

Un grand merci au Pôle hippique de Saint-Lô qui nous a accueillis en laissant une belle place à l’élevage poneys et qui a fait honneur à Dexter Leam Pondi et Quabar des Monceaux.

Un autre grand merci aux éleveurs pour la présentation de qualité des étalons.
Et merci aux personnes qui sont passées nous voir au stand, nous espérons avoir répondu à vos attentes!!

27 poneys étaient engagés sur ce salon, et une aide de 100€ a été versée aux adhérents participants à cet évènement.

Lire l’article : → ici.

Les cycles classiques et libres SHF

 

La saison de concours 2018 a été marquée par l’épizootie de rhinopneumonie qui a frappé dans plusieurs régions de France au printemps, et qui a entraîné l’annulation de plusieurs concours pendant plus d’un mois. L’ONP a annulé deux de ses concours SHF et les a reportés avec des épreuves en moins. Mais l’épidémie a fait peur à certains éleveurs qui ont fait le choix de ne pas sortir leurs poneys de la saison que ce soit en classique ou aux concours de modèle & allures. Ces raisons expliquent, en partie, la forte diminution du nombre d’engagés.

Les concours d’élevage

Le concours local de Saint-Lô a été terni par le mécontentement de certains éleveurs que ce soit sur la notation des juges, que sur la qualité de l’épreuve du saut en liberté.

Le concours local poulinière et foal du Pin a rencontré plusieurs difficultés d’une part techniques (l’ordinateur de l’ONP est incompatible avec le logiciel SHF, lenteur du matériel informatique dû à une surchauffe, bulletins de notes égarés…), et d’autres part par le nombre élevé d’engagés, la présentation des poulinières dans le rond prend plus de temps. Tout ceci a engendré de gros retards tout au long de cette journée.

Il est bien évident que nous avons été très déçus de certaines remarques, nous en prenons compte, nous sommes bien conscients que tout n’est pas parfait, nous sommes une petite équipe de bénévoles, restez indulgents. Merci pour l’équipe.

Pour pallier à ces problèmes :
– Inviter de nouveaux juges, pourquoi pas hors région Normandie
– Mettre le rond d’Havrincourt en extérieur (en fonction de la disponibilité des terrains)
– Faire venir un professionnel pour faire sauter les poneys
– Le concours local du Pin se déroulera sur deux jours : les 2 et 3 ans le samedi et 1 an poulinières et foals le dimanche.
– Nous équiper de deux ordinateurs et de deux imprimantes pour un gain de temps
– Mobiliser quatre à six personnes pour assurer le secrétariat et la saisie des notes donc plus de bénévoles

Si, en 2019, nous rencontrons les mêmes difficultés à trouver des bénévoles, nous allons être dans l’obligation de rémunérer des jeunes pour nous aider. Cette deuxième solution engendrera des frais et donc une augmentation du tarif des engagements.

Bilan financier

Vous pouvez trouver le bilan financier : → ici.

L’équipe de l’ONP reste positive et espère que l’année 2019 apportera satisfaction à tous, en tout cas nous ferons le maximum pour que les poneys normands puissent continuer à briller dans les différents concours nationaux.

Comments are closed.