2 poneys normands au Royal Welsh Show 2019

Classification Connemara
9 mai 2019

Adagio de l'Aurore au RWS présenté par Geert Verbaas (g) et Ingrid Delaitre (d). © Kimberley Karsdorp

Considéré comme le « Championnat du monde » de la race Welsh, le Royal Welsh Show, qui se déroulait du 22 au 25 juillet au Pays de Galles, est le rendez-vous incontournable pour les passionnés de Welsh. L’élevage français et normand était bien représenté puisqu’Ingrid Delaitre gérante de l’élevage de l’Aurore, installée à Bourville en Seine-Maritime, avait fait le déplacement avec deux poneys. Et ils ne sont pas revenus les mains vides !

En effet, les deux Welsh B, Tea Time de l’Aurore et Adagio de l’Aurore, tout deux nés chez Ingrid, se classent respectivement 1ère des pouliches de 2 ans et 2ème des étalons adultes section B.

« Participer au Royal Welsh Show est un rêve pour beaucoup de passionnés de la race et s’y classer est extrêmement difficile, sûrement encore davantage pour des poneys étrangers », confit Ingrid à Stud for life.

Tea Time de l’Aurore (Heniarth Tintagel x Rhoson Shem), produit maison, confirme sa victoire de l’an dernier, puisqu’en 2018, elle remportait déjà la section des pouliches de 1 an.

Tea Time de l’Aurore, 1ère des pouliches de 2 ans Welsh B. © Kimberley Karsdorp

Secrètement, Ingrid espérait une autre victoire avec son étalon maison, Adagio de l’Aurore (Heniarth Wood-Wind x Kirby Cane Statecraft). 3ème à 1 an, puis 2ème à 5 ans dans la classe des étalons âgés de 4 ans et plus, il se classe à nouveau 2ème derrière le champion suprême des welsh B !

Ce show était le dernier pour Adagio qui n’a plus rien à prouver. L’année prochaine, il aura le privilège de saillir dans un élevage de référence au Pays de Galles, puis retrouvera les terrains de concours par la suite. 

Adagio de l’Aurore, 2ème des étalons adultes section B. © Kimberley Karsdorp

Le Royal Welsh Show, c’est culturel

Le Pays de Galles, berceau de la race Welsh, accueille pour cet événement 1500 poneys sur trois pistes devant 80 000 spectateurs venus du monde entier.

Ingrid Delaitre, très investit dans la promotion de la race Welsh en France, est également la présidente de l’Association française du poney et cob Welsh (AFPCW) : « Ramener de tels résultats du Royal Welsh Show est extrêmement positif pour nous tous. (…) Cela montre aux éleveurs français que nous avons aussi de la qualité et qu’eux aussi peuvent tenter leur chance. »

Facebook AFPCW : → ici

Comments are closed.